UN MAGAZINE CHIC,CHOC ET CHARME

Un magazine jamais vendu en kiosque,uniquement lu sur le net pour et par les écrivains et tous les artistes aimant l'art du bien vivre et qui veulent lire en musique.
Chic,choc et charme



samedi 19 juin 2010

CONFESSION D'UN TIMIDE




Avec un nom pareil on serait timide à moins !!mais la timidité n’est pas l’apanage d’une catégorie…l’auteur a du faire ses annuités de timidité et ainsi faire valoir ses droits à pension.
Ausculter la timidité masculine dans son état amoureux tel fut l’objectif de Philippe Vilain qui nous raccompagne à la frontière de la pudeur,celle de la honte…cette « crainte d’être »
Bio ou pas bio le portrait ???l’introspection est trop précise pour qu’on réponde par la négative,cette timidité qu’il veut faire exploser comme les attelles de Forrest Gump et qui l’empêche d’aller plus loin ….c’est touchant.
Une timidité qui serait le miel de toute l’existence interpelle et me dit que ce n’est pas un vilain défaut
Curieusement cet essai comble un vide celui de ‘l’approche intellectuelle de la timidité, il nous plonge au cœur de l’âme masculine sans tomber dans l’intimisme de ses précédents ouvrages
Tout remonte à l'enfance, en Normandie (ce pays de "taiseux"), et à ce jour où son père, suite à un pari stupide, grimpe sur une table et se déshabille. Pourtant, outre cette scène initiale, il ne résume pas l'origine de son mal à une honte des origines ("le chômage et le surendettement de mes parents, l'alcoolisme de mon père, la précarité dans laquelle ma jeunesse s'est déroulée") - même si, plus tard, Vilain cherchera à séduire essentiellement des femmes belles et d'une "catégorie sociale supérieure".
Peut être a-t-il voulu effacer cette image socialement dégradée pour mieux s’émanciper et chasser ses complexes de fils de pauvre


J’y ai trouvé la grille de lecture de ma personnalité lorsque plus jeune je n’osais pas aller au devant des gens importants et surtout devant les femmes. Ce rapport à la gent féminine assez complexe ….tout en réserve comme pour mieux emmagasiner de la séduction.
J’ai bien aimé son échelle de Richter de la timidité en convoquant la pensée de Platon et de Spinoza
Finalement il a l’air de s’être rattrapé depuis ..c’est mon ressenti ……et j’avoue me retrouver en lui …je fus timide mais je me susi soigné !!!!
En clair la timidité n’est elle pas une infirmité touchante et séduisante ?? douce compagne merveilleuse
Un livre qu’il faut oser lire sans se laisser intimider par le titre
Résumé
Dans ce livre, à la fois essai et analyse de sa propre psychologie, Philippe Vilain se penche sur les ressorts de la timidité dans ses rapports à la pudeur, à la crainte et à la honte, et les différentes manifestations de celle-ci.
Editeur :
Grasset
Date de parution :
7 avril 2010
N° ISBN :
978-2-246-74101-5

1 commentaire:

  1. Merci pour cette piqure de rappel. j'ai lu et aimé.

    RépondreSupprimer