UN MAGAZINE CHIC,CHOC ET CHARME

Un magazine jamais vendu en kiosque,uniquement lu sur le net pour et par les écrivains et tous les artistes aimant l'art du bien vivre et qui veulent lire en musique.
Chic,choc et charme



dimanche 16 novembre 2014

TOUTE RESSEMBLANCE AVEC LE PERE par Franck Courtès





Comment éviter les clichés quand on évoque le parcours d'un fils subissant l'absence du père?? il faut le demander à Franck Courtès ou plutôt lire son roman,le premier et c'est réussi.

Toute ressemblance avec le père narre l'histoire de trois membres d’une famille qui essaient après la mort accidentelle du père, de tenir le coup et de survivre chacun à sa manière.

Ce roman rassemble les pièces d'un puzzle habité par Mathis, Mireille et Vinciane, avec les liens, les manques, l'absence, les non-dits/secrets comme pour mieux se préserver dans une démarche mémorielle et fantomatique l'égard de ce père qui a la légué tous ses mimétismes.
Les héros du livre s'égaient sur des chemins de vie radicalement différents....la mère choisit d'être dans le souvenir,stoïque, en enfilant le voile de veuve d 'un homme plus amant des autres que mari d'icelle.Mireille la fille aînée résout le problème du passé en l'évacuant par le voyage au bout du monde;Mathis le fils accepte dirais-je l'héritage tant il est dans sa ressemblance au père.....les "veuves " de son père n'ayant pas manqué de le lui rappeler.

C'est dans ce climat que nous entrainer l'auteur,à travers la verve des dialogues plein de subtilité et de sensibilité....et surtout grâce aux "images" (réflexe de photographe) qui arrivent à charrier des émotions quitte à nous foutre la trouille avec l'omniprésence du fantôme du père.

Se pose alors la question avec un tel héritage est ce un lest de plomb ou une énergie nouvelle  pour rebondir???? comment trouver sa place avec le passé qui a imprimé ses traces dans les gestes et le mode de vie?On en revient ici à la thématique freudienne,si j'ose dire...Faut il tuer le père pour exister......le rôle de l'auteur est de nous envoyer à sa réflexion intime pour que la conviction du même nom se fasse chez chaque lecteur...

L'universalité de l'histoire touchera beaucoup d'entre nous.Entre Eros et Thanatos ,entre deuil et rage de vivre,pas de choix mais une combinaison sentimentale de développe,lutter contre les non dits ,le roman a fait passer le message.Le héros Mathis dans sa conquête des femmes découvre leur autonomie grandissante,la sœur volontaire capable de zapper le passé en s'étourdissant dans  le travail  le plus loin possible du domaine des souvenirs,confirme cette place grandissante des femmes.Dans le grand "théâtre" de Franck Courtès le décor du livre ressemble à celui de sa vie avec  la ville turbulente avec ses rite urbains somme toute  matérialiste et aussi la campagne plus spirituelle et mystérieuse,la mort en toile de fond et l'histoire qui file ,qui grise les tempes et vous fait passer de la jeunesse à l'âge adulte.L'histoire d'un gamin de seize ans qui bascule en mode homme sans avoir vraiment appris à l'être et surtout sans personne à modéliser...on en ressort bouleversé
Au même âge que mon fils, je m'étais hissé au sommet d'une meule un soir, au bord du plateau. Devant moi, la terre brune, les bois sombres, le vent dans mon dos dessinaient les contours du bonheur, les points cardinaux d'une boussole imaginaire. J'étais un cristal de garçon.(Franck Courtès)
 Je vous laisse avec les personnages que j'ai eu du mal à quitter

Ils sont trois, une mère et deux enfants, Mathis et Vinciane, à tenter de survivre après la disparition de Jacques. Si Mireille s'est figée dans son destin de veuve d'un héros magnifié, Vinciane, elle, traverse les océans pour oublier. Quant à Mathis, il enchaîne les conquêtes et s'abîme dans la séduction. Tous se débattent mais le fantôme de Jacques rôde, un fantôme qui épouserait les fantasmes et les culpabilités de chacun.
Vient un jour pourtant où il faudra solder les comptes (quatrième de couverture)

Henri Delorme ©Le MagChic Novembre 2014

ISBN : 2709646552
Éditeur : J.-C. Lattès (2014)
439 pages
Prix:18,50€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire