UN MAGAZINE CHIC,CHOC ET CHARME

Un magazine jamais vendu en kiosque,uniquement lu sur le net pour et par les écrivains et tous les artistes aimant l'art du bien vivre et qui veulent lire en musique.
Chic,choc et charme



vendredi 24 janvier 2014

PETITS MEUTRES A MONTREAL d'Edith COUTURE -SAINT ANDRE


Il est de ces livres qui vous emportent dans une farandole de mots et qui vous enveloppe d’un parfum de fantaisie,le roman d’Edith COUTURE SAINT ANDRE,exilée climatique canadienne à Paris,en fait partie. A Montréal une femme,une sexa parmi bien d’autres qui ne veut pas abandonner le côté sexy..Mathilde se débat dans sa quête de jeunesse éternelle. Il y a des rencontres ….et ........
« Il y a trois types de journées : celles où il ne se passe rien, au point où onse demande pourquoi on s’est donné la peine de sortir du lit ; celles qui sontencombrées de complications, dont le seul but est de vous empoisonnerl’existence, et puis, il y a celles où un seul événement peut faire basculer votrevie.Aujourd’hui est une journée du troisième type : spectaculaire, inattendue,aux répercussions déterminantes pour moi, pour mes amis, pour mes ennemis.Surtout pour mes ennemis.Lucifer, le saviez-vous ? est une flamboyante rouquine, belle comme une madone botticellienne et gaulée comme une danseuse du Crazy Horse.Aujourd’hui, juchée sur des stilettos vertigineux et moulée dans les cuirs noirs d’un ensemble pantalon-bustier, cette madone sulfureuse me promet la jeunesse éternelle.Que feriez-vous à ma place ? » Ce récit, drôle, enlevé et pétillant, est l’histoire de Mathilde, une Québécoise baby-boomer de 60 ans à qui la science et la médecine ont promis, comme à tous les baby-boomers, une santé indéfectible et la jeunesse éternelle, voire : l’immortalité.

De toute évidence, la promesse n’a été que partiellement tenue. Mathilde décide de s’adresser à quelqu’un qui a la réputation de tenir ses promesses : Lucifer. Alias Lucy Fériale. Lulu pour les intimes. Lucy est d’accord pour un pacte. Bien naturellement.

Mais, en tant que femme d’affaires avisée, patronne d’une Business Unit, elle pose une condition : récupérer des âmes. Normal, c’est dans son job description.

Au début, Mathilde a des sursauts de conscience.

Ça la chiffonne cette histoire de morts. Elle rechigne. Mais lorsqu’elle voit le résultat : passer de 60 à 45 ans en moins d’une semaine, avec son énergie toute requinquée, sa vitalité qui casse la baraque et une peau de pêche, elle en redemande, établit une liste, donne des noms à Lucifer.Drôlissime par sa pétillance ce livre n'est pas le récit du vécu ,l'auteur est bien trop jeune pour incarner la sexagénaire...dans ce thriller,Edith nous impose au passage une réflexion assez fournie sur le recours à la chirurgie réparatrice...

"Je comprends mieux pourquoi les chirurgiens portent des masques.Je viens de recevoir la facture de mon opération"
En levant les masques de ses personnages elle réalise une belle opération avec une précision clinique et critique sur les relations hommes/femmes.....

Seuls les bons auteurs ont le talent de nous réserver des fins surpernantes que je me garderai bien de vous raconter..

Henri Delorme© Le MagChic Janvier 2014
Nombre de pages:313
Prix:19€
Date de parution : mai 2013
Éditeur : EDITIONS DES ROSIERS
Sujet : litterature quebecoise
ISBN : 9791090108141

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire