UN MAGAZINE CHIC,CHOC ET CHARME

Un magazine jamais vendu en kiosque,uniquement lu sur le net pour et par les écrivains et tous les artistes aimant l'art du bien vivre et qui veulent lire en musique.
Chic,choc et charme



mercredi 18 décembre 2013

LE NOEL DE NADJA BENDER ..une nouvelle de Décembre par Henri Delorme



Nadja Bender regardait défiler les vitrines de Noël de la 5 ème avenue à travers les glaces tintées de la limousine….elle ferma les yeux un instant, saoulée par les lumières,comme pour se téléporter dans son Danemark natal..
Top model célébrissime,elle sortait des studios de CNN d’où elle venait de narrer son histoire,ses mains joliment manucurées se crispaient sur son sac de luxe…..l’émotion l’envahit……
Une histoire romancée sur un fait réel...Des conte de fée ça existe et même sur Facebook.
Tout a commencé dans le Nord de l’Europe
Copenhague se remettait de la nuit triste qui suivit l’élimination en coupe d’Europe de football…Lille l’avait emporté….Niels avait bu des bières avec Jorgen.
Du haut de son mètre quatre vingt dix, il marchait dans la nuit nordique, embarrassé par ce grand corps dégingandé. Il était au chômage, depuis 7 mois, activité somme toute banale en Europe, à l’âge de 26 ans. Licencié des chantiers navals et trainant son ennui dans les rues froides et poisseuses de la ville, il errait comme une âme en peine. « Les usines fermaient les unes après les autres, et quand l'armée a décidé de déplacer sa flotte et ses arsenaux, 10 000 emplois avaient disparu »

Il s’apprêtait à prendre la ligne de métro qui le conduisait à Gammel Strand vers son immeuble sans charme ni classe, spacieux et propre….en fait comme lui. Sa silhouette longiligne se refléta dans la porte vitrée de l’immeuble et une fois de plus il regarda la boîte à lettres avec les noms qu’il connaissait par cœur.

Le couple Markus, les Petersen, et la belle Nadja ….la belle Nadja,cette voisine du dessus qui peuplait tous ses rêves. Chaque jour il guettait le claquement des stillettos sur la pierre soignée de la cage d’escalier. Elle était grande ,belle et élancée et elle, elle avait la classe, des livres sous le bras et une moue soupirante en disait long sur son statut d’étudiante au cursus interminable. La crise n’avait pas eu raison de l'abonnement internet de Niels qui pouvait ouvrir sa lucarne et soulager son infortune et sa solitude sur Facebook…..combien de fois était il allé sur le profil de Nadja..100,200 fois ?? il ne comptait plus mais chaque fois supplémentaire était un calvaire pour lui..

Tellement il avait peur de la claque qu’il n’osait pas le clic libérateur de la demande d’amitié, seule l’icône gauche du coin de l’écran lui adressait un sourire.

Enhardi par l’alcool, ce soir, Niels entreprit d’aller sur la page d’Andreas Pedersen, un camarade d’école qui lui avait eu la bonne idée de créer une agence de mannequins…il aimait aller sur cette page et chater avec lui, raconter des salades et partager des vannes.

Mais ce soir Niels n’avait pas envie de se rincer l’œil de ces superbes créatures, et de se rouler dans la déconnante....Nadja envahissait toutes ses pensées. Il envoya la photo de profil de Nadja en pièce jointe sur la MP d’Andréas..cette nana tu la bookes tu m’entends c’est une perle..je ne peux pas te donner ses mensurations, mais elle crève ma cage d’escalier mon cœur et mes yeux !!

Deux mois plus tard, Niels rentrait à Gammel Strand, avait toujours bu ses bières, son club de foot préféré perdait tous ses matches et lui ses pédales….il se jeta sur son Facebook et là il eut une surprise monumentale, l’icône demande d’ami s’alluma avec le chiffre 1….(.des mois sans que personne ne le réclame…..non ???? il y a une erreur et là il vit la photo de Nadja….son cœur battit la chamade à tout rompre.

Son index pour accepter était prêt mais il se sentait paralysé comme tétanisé …comment as t’elle pu savoir que je suis sur Facebook..idiot que je suis… comme moi avec la boite à lettres !!! Un autre point rouge sur la partie messagerie, il cliqua la fenêtre s’ouvrit: » Bonsoir Niels je suis Nadja et tient à vous remercier pour la chance inouïe que vous m’avez offerte, Andréas Pedersen m’a fait signer mon contrat ce matin, je m’envole dès lundi pour New York pour faire la couverture et le défilé de Stella Mac McCartney. Je viens de rater mes partiels à la fac (pour mes études de nanotechnologies) et là…..vous…… Merci, merci vous êtes ma providence »


Niels sentit monter en lui une onde de bonheur, tout à coup il eut envie de vivre, de renverser les montagnes……..trop bon…

De Rodarte à Stella Mac Cartney en passant par Altuzarra, la sculpturale danoise de 21 ans est la nouvelle venue de l’agence Nathalie. Au magazine Jalouse qui lui demandait dans les studios de CNN comment elle était devenue mannequin, elle répondit . :»Mon voisin du dessous a parlé de moi à un bookeur et ce dernier m’a contactée sur Facebook. Ainsi s’achève l’histoire à peine romancée de ce jeune mannequin que j’ai eu plaisir à imaginer et écrire à partir de cette interview. Toute ressemblance (à l’exception de Nadja) avec des personnes existant ou ayant existé est évidemment fortuite

Henri Delorme © Le Mag Chic/Facebook Décembre 2013.



1 commentaire: